Coach ou consultant·e agile ?

Expérimentation du modèle Cynefin – Cursus Coach Agile, novembre 2019 – Nantes

Avons-nous envie d’être des consultant·e·s agiles ou des coachs agiles?

Une des qualités primordiales avec laquelle nous pouvons apprécier un·e coach agile est sa capacité à poser des questions qui vont permettre à l’organisation et à ses individus de grandir et de s’adapter.

Ne vous méprenez pas, il n’y a rien de mauvais à donner des solutions, surtout si celles-ci sont pertinentes et éprouvées dans un contexte similaire. Une organisation peut en effet s’attendre à ce que sa·son coach agile propose des solutions, des techniques et des pratiques lorsque les personnes ne savent plus comment avancer.

Néanmoins, dans un monde complexe, même s’il peut y avoir des contextes similaires, on peut s’attendre à plusieurs différences significatives qui demanderont une adaptation des pratiques, ou au minimum, une sélection de celles qui seront les plus pertinentes.

N’oublions pas que la genèse de l’agilité, c’est cette prise de conscience que les organisations évoluent aujourd’hui dans un monde où les limites sont de plus en plus floues : concurrence internationale, évolution rapide et constante des marchés et de la technologie, en plus d’un focus sur les besoins de plus en plus variés des humain·e·s qui contribuent aux organisations.

Le·la coach agile, aura également à coeur, de s’assurer que les personnes participant à la réalisation collective sont impliquées et prises en considération. Cela ne peut se faire sans une certaine compréhension du fonctionnement de l’humain·e. Alors en tant que coachs agiles nous sommes appelé·e·s à parler d’émotions, de ressentis et de développement des individus. Ainsi nous pouvons aider à créer des environnements dans lesquels les participant·e·s vont réussir à s’engager et à s’accomplir.

Donc, pour être plus que des consultant·e·s agiles, qui propose à leurs client·e·s les solutions des problèmes des autres, je nous invite à développer certaines capacités qui nous permettront d’être des coachs agiles impactant·e·s.

Il s’agit selon moi d’apprendre entre autres à :

  • Questionner afin de comprendre l’intention et le besoin
  • Écouter activement et challenger avec soutien
  • Créer et entretenir les conditions de l’amélioration continue
  • Faciliter des échanges génératifs et impliquants
  • Naviguer sereinement au travers des interactions humaines
  • Développer la conscience de soi

Cela n’est pas un petit travail, mais nous pourrons ainsi aider nos client·e·s et les organisations à mettre en place des façons de faire et d’être qui seront en ligne avec le monde dans lequel nous voulons évoluer.


Si cet article vous donne envie d’explorer avec moi et avec mes ami·e·s d’Agile Garden afin de trouver votre couleur de coach, je vous invite à jeter un coup d’oeil à notre Cursus Coach Agile. Au plaisir de vous y rencontrer.

Partagez l'article :