Ikigai croisé

Mon amie et ancienne collègue Sabrina m’avait fait découvrir le but de l’outil d’introspection intitulé Ikigai. J’avais alors lu un article de blogue pour comprendre le canevas proposé, le modèle et l’intention : Ikigai : ce test japonais a changé ma vie (en mieux).

Je suggère de prendre un bon 45 minutes à la maison au calme, de se préparer un petit thé avec un peu de jazz ou un beau silence pour vous entourer. Prendre quelques dizaines de post-its, un feutre, et répondez aux questions suivantes :

  1. Quel est ton talent ou ce que tu sais faire ?
  2. Qu’est-ce que tu aimes faire ?
  3. Quelle valeur peux-tu apporter aux autres ?
  4. Quelle cause veux-tu défendre ?

À la croisé de deux sections de réponses aux questions, on retrouve :

  • Notre passion : notre talent + ce qu’on aime.
  • Notre mission : ce qu’on aime + la cause qu’on défend.
  • Notre vocation : la cause qu’on défend + la valeur qu’on apporte.
  • Notre profession : la valeur qu’on apporte + notre talent.

Lorsqu’on a en intersection trois ou les quatre sections de réponses aux questions, pour ces items (Post-its), c’est notre IKIGAI !!!

Pour moi, lorsqu’on est aligné dans notre quotidien pro/perso avec les items qu’on liste dans cet IKIGAI, c’est là qu’on entre en action sans pénibilité, c’est là qu’on rayonne une belle énergie ! On entre dans le mouvement, on est plus accompli.

De mon côté, lorsque j’ai fait l’exercice, je retrouve des choses comme :

  • Host Leadership;
  • Facilitation d’atelier/séminaire;
  • Méthodes agiles;
  • Création de liens humains forts;
  • Connexion entre personnes qui ne se connaissent pas;
  • Veille continue et apprentissage;
  • Capacité de parler avec tout le monde (caméléon);
  • Open Space (Agility);
  • Organisation personnelle (GTD).

Déjà, prendre le temps de le faire seul, ça a une grande valeur. Je suggère de laisser les post-its accrochés au mur pendant au moins une semaine. Laissez le temps de mijoter le tout, faire appel à votre enfant intérieur, ou à votre système 2 comme dirait Daniel Kahneman.

L’extension du jeu : croisez votre IKIGAI en couple !

Une idée pour donner du piquant au jeu est, lorsque chaque membre du couple a fait son IKIGAI de son côté, de les comparer ? Voici ce que ça donne pour ma femme et moi !

Nous avons utilisé des aimants pour les items qui se ressemblaient. Déjà, on se rend compte des choses qu’on a en commun, des envies, aspirations, savoir-faire de l’autre. On peut avoir des surprises et découvrir, ou redécouvrir notre amoureux-amoureuse.

Autre étape suggérée : lister des idées d’activités ou projets à tester ensemble. Par exemple, avec ma femme, nous aimerions systématiser une marche dans Paris ou dans un parc une fois par semaine, ou faire une pause hebdomadaire de 2 heures sans téléphone.

De plus, lister les choses qu’on fait déjà ensemble de façon alignée est une forme de célébration et sont des exemples d’actions à continuer, car elles nous donnent de l’énergie à tous les deux. Par exemple pour nous :

  • Lectures de bouquins et discussions (book club);
  • Un voyage mensuel;
  • Organisation d’un open space, un samedi par mois (we open space);
  • Sorties culturelles et restaurants gastronomiques.

Bref, c’est une belle façon de faire le point, une fois par année, seul(e) ou en couple !

Enjoy !